fr en de

6 mars 2018 - RDV à la conférence "C.-F. Ramuz et Lavaux", à la Salle Davel de Cully à 20h

Dans le cadre de leur session annuelle « La mémoire de Lavaux », les Archives historiques de Bourg-en-Lavaux invitent à la conférence « C.-F. Ramuz et Lavaux » par Stéphane Pétermann, du Centre de recherches sur les lettres romandes de l’UNIL,


mardi 6 mars 2018, Cully, Salle Davel à 20 h.
Entrée libre.

 

La mémoire collective associe volontiers Lavaux à C. F. Ramuz (1878-1947), et entretient quelques clichés à cet égard. Cette relation a cependant une importance bien réelle. Elle est d’abord familiale, puisque la mère de l’écrivain est née Louise Davel, de Cully. Elle est aussi personnelle, Ramuz ayant vécu à Treytorrens entre 1914 et 1916, puis non loin de Lavaux, à Pully, de 1930 à 1947. Son œuvre, qui a pour cadre le Pays de Vaud et le Valais, s’appuie sur des géographies contrastées : la montagne, la campagne, les bords du lac et les terrasses de Lavaux. Ces espaces déterminent un rapport au lieu qui exprime différentes facettes de la condition humaine : Lavaux, terre travaillée en profondeur par le vigneron, est une architecture construite plus encore qu’un paysage naturel. On pense à Passage du poète (1923), bien sûr, qui célèbre le rôle de l’homme emblématisé par le travail de la vigne. Mais Ramuz a consacré nombre d’autres textes à une région qui lui est chère. 
Le conférencier, collaborateur au Centre de recherches sur les lettres romandes de l’UNIL, publie un ouvrage sur C. F. Ramuz dans la collection « Le Savoir suisse » (Presses polytechniques et universitaires romandes, 2018).

C. F. Ramuz, Henry-Louis Mermod et Casimir Reymond à Lavaux, 1932, photographie de Gustave Roud

(CRLR, UNIL / © Association des Amis de Gustave Roud)

Adresse

Lavaux Patrimoine mondial

Sentier des Vinches 1

CH - 1091 Grandvaux

Tel. + 41 21 946 15 74

Courriel: info@lavaux-unesco.ch

Newsletter

I wish to receive Lavaux-Unesco's newsletter

OK

Lavaux en ligne